COMMENT SONT CONSTRUITS NOS SÉJOURS D'IMMERSION

Les séjours en immersion : prendre le temps de la rencontre
Tous nos voyages et circuits comprennent des séjours de quelques jours dans des villages ou petits bourgs, c’est ce que nous appelons l’immersion.
Le partage de la vie quotidienne d’un village permet aux voyageurs d’avoir une vision enrichie et approfondie d’un pays et d’avoir le temps d’échanger avec les habitants.
Cette immersion est bien sûr couplée à des visites et des excursions sur les sites touristiques majeurs du pays.
 
 
Le rôle actif des habitants
Pour animer les séjours d’immersion dans leur village, les habitants doivent s’organiser pour accueillir les voyageurs dans de bonnes conditions – hébergement, repas, sécurité – mais aussi réfléchir à un programme d’activités.
 
Quel est le rôle de TDS Voyage dans la construction de ces programmes d’immersion ?
Pour favoriser des rencontres enrichissantes entre voyageurs et villageois, les communautés d’accueil sont choisies pour leur dynamisme, leur cohésion, la vitalité de leurs traditions, la richesse de leur patrimoine culturel et environnement naturel.
Le programme, défini avec nos partenaires s’adapte aux circonstances de la vie du village  et des habitants : traditions, savoir-faire, culture, gastronomie, architecture, cérémonies, marchés, fêtes, activités des associations ou groupements, activités économiques, maraîchage, organisation familiale, éducation…
Le programme valorise les activités traditionnelles mais sans les « folkloriser ».
 
Comment se construisent les séjours d’immersion en village ?
Pour établir les activités avec nos partenaires, nous allons sur « le terrain », rencontrons les habitants, les acteurs locaux, les associations, les artisans, les petits producteurs, etc… L’idée est de faire une « photographie » du village et de relever des éléments concrets : niveau d’équipements sociaux, conditions d’accessibilité, principales activités économiques, ressources et savoir-faire culturels, ressources naturelles, projets collectifs déjà existants…
Nous discutons avec les habitants pour définir ensemble ce qui peut être valorisé. Nous visitons, marchons pour déterminer des balades vers des forêts classées, rivières, lacs, belvédères, curiosités naturelles.
Nous notons également s’il y a présence de sites touristiques à proximité.
Nous identifions les acteurs locaux susceptibles d’animer le projet et être interlocuteurs,  partons à la rencontre de personnes ressources aptes à s’investir. Nous observons attentivement si le village présente des traditions de coopération et d’entraide entre habitants et nous attachons plus particulièrement aux femmes, et aux jeunes qui doivent également pouvoir se mobiliser autour de l’activité de tourisme solidaire. Il s’agit d’établir une relation équitable avec nos partenaires.
C’est au cours de ces missions de terrain que nous évaluons la qualité des prestations d’hébergement, de restauration et que nous définissons avec nos partenaires la nécessité ou non de formations (par exemple pour la confection des repas, le guidage local…) ou d’adaptation (hébergement…).
Nous évaluons également la capacité à s’approvisionner en produits frais directement dans le village pour la confection des repas.
Pour finir, nous étudions les impacts financiers de cette activité de tourisme solidaire dans le village à travers les rémunérations (guides locaux par exemple), les achats relatifs à l’accueil des voyageurs… Et commençons à réfléchir ensemble aux projets collectifs qui pourraient être financés par le fonds de développement dégagé sur le prix payé par chaque voyageur.
 
Rencontrer, échanger avec les habitants, les responsables de groupements, permet à TDS d’apprécier la capacité des habitants à se projeter dans ce projet d’accueil de voyageurs, leur sens du partage et de l’échange, leur esprit d’initiative.
Ces missions passionnantes sont primordiales et indispensables pour concevoir des séjours véritablement équitables et solidaires.