Conseils de voyage

QUELQUES CONSEILS POUR VOYAGER SOLIDAIRE…
 
 
Les voyages et séjours que nous proposons sont avant tout des aventures humaines qui nous conduisent au coeur de sociétés. Vivre et bénéficier des bienfaits de cette aventure humaine nécessite de mettre de côté ses a priori, ses principes, ses logiques, ses valeurs.
 
La Charte du Tourisme en Villages d’AccueilTDS définit nos engagements à tous et constitue de ce fait le texte de référence qui organise et conditionne la réussite et la durabilité de ce projet.
 
Pour jouer en 10 questions au voyageur solidaire, n'hésitez pas à consulter notre quizz !
 
La question des dons
Le tourisme proposé par TDS et les Villages d'AccueilTDS n’est pas un tourisme caritatif ou humanitaire mais un tourisme de développement.
Nos relations avec les communautés ne sont pas celles d’un bailleur de fonds. Nous établissons avec elles un partenariat économique, et leur offrons ainsi la possibilité d’un développement autonome et responsable.
 
Ne faites pas de dons ou de cadeaux de façon individuelle
 
Si les villages vivent dans un dénuement matériel qui peut nous interpeller sur nos propres modes de vie et de consommation, ils ne sont pas misérables et surtout ils sont dignes et riches de leurs valeurs culturelles. En séjournant dans ces villages, vous créez de l’activité économique et vous participez ainsi au mieux vivre de ses habitants. Les dons (en vêtements, livres, médicaments…) sont souvent des « cadeaux empoisonnés » selon les propres dires des responsables villageois, ces dons ne correspondant pas forcément à leurs besoins prioritaires et provoquent des problèmes de jalousie, favorise la mendicité…
 
Sur place ou à votre retour, vous pourrez si vous le souhaitez soutenir tel ou tel projet qui vous a particulièrement plu, mais faites-le toujours sous couvert du Conseil villageois de Développement qui a la lourde mission de coordonner les projets du village. Ne leur compliquez pas leur tâche en traitant directement avec un tel ou un tel, sans en référer à eux : ils sont les garants de la cohésion sociale du village et de la juste répartition des aides en fonction des besoins prioritaires du village.
Rappelez vous : le développement est avant tout une question de dynamique sociale et d’organisation collective.
Enfin, sachez que le plus sûr moyen de les aider est de participer activement à votre retour à la promotion de leurs séjours. Cette activité touristique pour laquelle ils ont consenti des efforts importants de formation et d’organisation leur garantit dignement et équitablement : emplois pour les jeunes, revenus pour les artisans et les producteurs, bénéfices au profit de leurs Fonds de Développement, valorisation de leurs savoir faire et savoir être, reconnaissance pour leurs efforts.
 
Du respect des hôtes
Certaines coutumes sont, pour nous, difficiles à accepter, mais il vaut mieux en connaître tous les tenants et les aboutissants avant de les juger négatives et de commencer une sensibilisation à leur encontre. Les lois coutumières ne sont pas que répressives ; elles comportent des obligations de respect, d’aide, et tiennent toujours compte des paramètres humains avant de trancher ou de juger.
Quelles que soient notre surprise et notre incompréhension, les codes en vigueur dans les pays traversés et les interdits ne doivent pas être transgressés ou bafoués.
Écoutez les conseils de votre accompagnateur, il saura vous guider dans les comportements à adopter.
 
La tenue vestimentaire
Dans les villages, il est bien d’adopter des tenues correctes pour ne pas choquer les habitants. Attention donc aux shorts, aux jupes ou robes trop courtes, aux t-shirts laissant apparaître le ventre…
 
Les photos
Dans les Villages d'AccueilTDS vous n’aurez pas de mal à photographier les habitants mais comme partout ailleurs faites le avec mesure, sans vous cacher et en demandant l’autorisation le cas échéant pour des portraits rapprochés. L’idéal est que cet acte résulte d’un échange préalable qui témoigne de votre intérêt
pour la personne.
Remarque importante : si vous promettez d’envoyer des photos, n’oubliez pas de le faire à votre retour en France ! Les villageois sont très sensibles – et souvent choqués – par les promesses non tenues des voyageurs. Ne vous engagez pas à la légère et faites le à bon escient en ayant à l’esprit que votre geste ne sera jamais neutre et sera connu de tous.
 
Les déchets
Dans les villages, il est important de ramener avec soi les piles usagées, les divers flacons en plastique, etc, tout ce qu’il est impossible de recycler dans les communautés.