La charte de voyage TDS

En 1999, le village de Doudou au Burkina Faso accueille ses premiers voyageurs. Il est rejoint progressivement par Koïrezena, Zigla Koulpélé. Forts de leurs premières expériences, et soucieux de préserver durablement cette nouvelle forme de tourisme solidaire et équitable, ces villages et TDS ont souhaité préciser ensemble les principes fondateurs de leurs engagements et ceux des voyageurs.
 
Ils ont finalisé la présente charte du tourisme en "Villages d'Accueil" au cours d’un passionnant forum organisé à Zigla Koulpélé en mai 2002. Depuis, Boala au Burkina Faso, Avlékété et Gnidjazoun au Bénin, Iloa au Mali, Sinchi Pura, Kuya Llakta et San Martin Alto, les trois communautés en Equateur ont rejoint le réseau des «Villages d’AccueilTDS» et ont adhéré à la charte.
 
Cette Charte engage solidairement les communautés d’accueil, les voyageurs et TDS. Elle a pour but de garantir l’équité, le respect mutuel et la qualité de l’accueil, mais aussi de prévenir les dérives possibles vers les écueils du « caritatif » ou de l’assistanat.
 

LES ENGAGEMENTS DES VILLAGES D’ACCUEIL

Une organisation collective qui engage et responsabilise toute la communauté villageoise. 
Les Villages d’Accueil organisent et à animent collectivement une activité d’échanges et de rencontres à vocation touristique qui valorise leur culture, leurs traditions, leur patrimoine et leur environnement dans un esprit d’ouverture vers l’Autre et le souci d’un développement durable des communautés villageoises et de leurs terroirs.
 
Un accueil touristique et un accompagnement de qualité. 
Les Villages d’Accueil assurent aux voyageurs des conditions de séjours garantissant leur santé et leur sécurité. Ils assurent une gestion rigoureuse des installations d’accueil (la Concession Villageoise), recrutent un personnel motivé et mobilisé pour le développement du Village d’Accueil et parfaitement solidaire des engagements de la présente charte. Ils guident les voyageurs dans la découverte de leur culture et de leur environnement en leur donnant les informations nécessaires à sa compréhension et au respect de ses valeurs et usages fondamentaux.
 
De véritables échanges entre les voyageurs et la communauté villageoise. 
Les Villages d’Accueil répondent aux attentes des voyageurs pour découvrir les réalités de vie des communautés villageoises et de leur terroir ; pour cela, ils impulsent et facilitent au maximum des échanges et des rencontres de qualité entre les voyageurs et les villageois ainsi que toute initiative ou animation allant dans ce sens.
 
L’utilisation des bénéfices au profit d’un développement durable des communautés d’accueil et de leurs terroirs. 
Les Villages d’Accueil réinvestissent les bénéfices moraux et financiers tirés de leurs activités touristiques dans des actions et projets collectifs contribuant au développement durable des communautés villageoises et de leurs terroirs.
 
Une gestion équitable des revenus. 
Les Villages d’Accueil veillent à une redistribution équitable des revenus dégagés par le financement de ses activités : juste rétribution du personnel d’accueil et des services et produits achetés, priorité à valeurs équivalentes aux productions et prestations locales, etc.
 
Une sensibilisation des villageois à ne pas demander de dons individuels.
Pour respecter l’esprit de cette Charte et préserver la cohésion sociale des communautés villageoises, les Villages d’Accueil sensibilisent et veillent à ce que ses membres ne sollicitent pas les voyageurs pour recevoir à titre personnel un don matériel ou financier.
 
Une transparence totale en interne et en externe de la gestion des Villages d’Accueil. 
Les Villages d’Accueil s’engagent vis à vis de leur communautés villageoise et des autres signataires de la présente charte à une totale transparence sur la gestion de leurs activités touristiques et des projets qu’ils auront initiés avec leurs Commissions Villageoises de Gestion de Terroirs(CVGT) ou leurs équivalents. Ils auront particulièrement à cœur de présenter leurs réalisations aux voyageurs.
 
Un engagement solidaire entre Villages d’Accueil. 
Les Villages d’Accueil sont solidaires entre eux au plan national et international. Ils ne mènent pas des actions ou ont des pratiques et des comportements contraires à l’esprit des Villages d’Accueil et de la présente charte. Ils respectent les termes du cahier des charges liant les Villages d’Accueil entre eux et avec l’association TDS.
 
Décence, moralité et respect de la vie privée. 
Les Villages d’Accueil observent des attitudes et comportements de décence, de moralité et de respect de la vie privée à l’égard des voyageurs.

LES ENGAGEMENTS DU VOYAGEUR

La mobilisation collective des Villages d’Accueil pour recevoir les voyageurs offre à ceux-ci une occasion exceptionnelle d’approcher le plus harmonieusement possible la vie quotidienne des communautés villageoises. Ce «cadeau» qui leur est fait leur impose en retour des obligations morales et pratiques pour respecter l’intégrité culturelle et sociale des communautés d’accueil, le rythme de leur vie quotidienne et faciliter le bon déroulement de leur séjour.
 
Un respect des traditions valeurs et usages culturels des communautés d’accueil – s’informer et se renseigner. 
Le voyageur a la responsabilité de chercher à s’informer avant son départ et durant son séjour sur les valeurs, lois et usages des communautés d’accueil. Il respecte les interdits tout particulièrement en terme de tenues vestimentaires, d’alimentation, de pratiques religieuses et sacrées .
 
Un respect de règles minimum de sécurité. 
Prenant en considération la responsabilité du Village d’Accueil à l’égard de sa sécurité et de sa santé, accentuée par l’isolement et le dénuement, le voyageur prend soin de sa santé et de son intégrité physique.
Il veille à signaler tous ses déplacements personnels dans le village et ses abords et à suivre les conseils de sécurité qui lui seront donnés par le personnel d’accueil en acceptant le cas échéant un accompagnateur si cela est jugé utile par le village.
 
Une contribution positive à la vie du groupe de voyageurs et au bon déroulement du séjour. 
Chaque voyageur contribue par son attitude et son comportement à la cohésion du groupe pour garantir le bon déroulement du séjour et la qualité des échanges et des rencontres. Il respecte pour cela les règles de vie en société.
Il participe aux visites «protocolaires» (réception et départ, présentation aux autorités coutumières et administratives).
 
Un respect de la vie privée et du travail des villageois. 
Le voyageur veille à respecter au cours de ses promenades et de ses visites le rythme de travail des villageois (paysans, infirmiers, instituteurs…), l’intimité des lieux et des personnes rencontrées sans imposer sa présence.
En particulier, le voyageur s’engage à ne pas photographier quelqu’un sans son autorisation et à ne pas faire un usage lucratif de ses photos et films.
Ecouter et observer, prendre le temps de la rencontre, respecter le rythme des échanges, se garder de juger trop vite, s’interdire d’interférer dans l’organisation villageoise. Le voyageur, hôte du village, n’est que de «passage».
Le voyageur, en conséquence, prend le temps d’observer, d’écouter, d’échanger, de participer pour apprendre et comprendre.
 
Une solidarité organisée et constructive. 
L’objectif de ce tourisme équitable et solidaire est de permettre aux communautés d’accueil de construire leur autonomie pour assurer par eux même leur développement grâce aux fruits de leur travail collectif et leur ouverture sur l’extérieur. Il n’a pas de vocation humanitaire ou caritative.
Dans ce contexte, le don matériel ou financier, surtout s’il est individuel ou prémédité, est totalement déplacé : il dénature la valeur même de l’échange, contrevient à l’esprit de la démarche, crée des dépendances et des besoins, suscite des jalousies et la mendicité ou provoque la démobilisation. En conséquence, le voyageur s’abstient de tout cadeau tout au long de son séjour.
En revanche, les anciens voyageurs peuvent apporter une aide de leur choix à des actions communautaires portées par des groupements ou associations villageoises dont le Conseil de Développement Villageois (CVGT) se porte garant.
 
Economiser les ressources naturelles (eau, bois), gérer ses déchets. 
L’eau est rare et pénible à puiser, aussi le voyageur l’utilise avec modération. Les déchets sont rarement gérés, en conséquence le voyageur est attentif à son comportement.

LES ENGAGEMENTS DE TDS

Un accompagnement des "Villages d'Accueil". 
TDS aide les Villages d’Accueil à bien gérer leurs activités touristiques par la formation, l’auto - évaluation, l’accompagnement technique et le contrôle.
TDS travaille en étroite concertation avec les Villages d’Accueil et ne prend pas d’engagements en leur nom sans leur approbation.
 
Un relais promotionnel. 
TDS organise en solidarité avec les Villages d’Accueil leur promotion auprès des publics européens et nationaux en garantissant une juste information des prestations proposées et des conditions et objectifs des séjours.
 
Une information complète. 
TDS informe au mieux les futurs voyageurs sur les valeurs liées au tourisme en Villages d’Accueil ainsi que sur les conditions matérielles du déroulement des séjours.
 
Des relations solidaires et équitables avec les partenaires.
TDS entretient des relations équitables (justes) avec ses partenaires locaux (en particulier par une juste rémunération et paiements réguliers des services), en privilégiant la recherche de collaboration avec des partenaires partageant la même vision solidaire et équitable du tourisme au service d’un développement durable.
 
Un accompagnement des séjours. 
TDS assure l’accompagnement des voyageurs tout au long de leurs séjours en Village d’Accueil.
 
Une transparence totale en interne et en externe de la gestion de l’association.
TDS s’engage à une transparence totale sur la gestion de ses activités, en interne vis à vis de ses membres et avec les signataires de la présente Charte.
 
Un rôle de médiateur. 
TDS assure une médiation en cas de problème pouvant naître au cours d’un séjour entre un ou des village(s) d’accueil et/ou un ou des voyageur(s).
 
La garantie de la charte. 
TDS assure le suivi et le contrôle du respect des engagements des différentes parties.